un traçable

Publié le par Michel

undefined

la terre promise n'était rien de moins que cette  terre qui nous avalera tous un jour et ce blog a failli y laisser sa peau; il a fallu ce choc visuel un morceau de mur et une affiche ce jour là pour sortir de ce trou noir mortifère d'un aboutissement annoncé; merci à tous ceux qui étaient restés à l'écoute sur leur écran de veille pas trop loin de là.

la travail reprend.

Commenter cet article

Alatrace 12/03/2008 12:46

arbre à lettre : oui tu as raison marino, le texte fait de ce dyptique un triptique; je connais maintenant ton sens de la  poésie

marie noelle 08/03/2008 11:31

triptyque meutrier! .au premier regard le sang m a eclaboussé ,me suis pris un truc ds le coeur : balle perdue ,la(r)me blanche  ,arb(re)alett(r)e

greg 05/03/2008 22:15

C'est bien de s'arrêter de temps en temps.

Cantabile 05/03/2008 11:19

Un beau retour avec ce diptyque...

Christ.ian 05/03/2008 10:12

chouette ! ta vérité nous manquait